Communiqué de Presse du 8 juin 2020

La FNAPSY constate une recrudescence actuelle de demandes de certains professionnels de la Psychiatrie de création de nouveaux dispositifs tels que l’USIP (Unité de Soins Intensifs Psychiatriques) ou de « chambre d’apaisement » (chambre d’isolement déguisée ?).

 

La FNAPSY rappelle que ces « appellations » ne correspondent à aucun texte.

 

La Psychiatrie est une discipline qui est déjà régie par des lois, décrets, arrêtés et circulaires donnant des moyens d’exception tels que : l’hospitalisation sans consentement – les chambres d’isolement – la contention…

D’autre part il existe également des dispositifs spécifiques : UMD ou  UHSA.

Nous nous opposons formellement à toute création « ex nihilo » de tels services qui ne sont pas adaptés à une pratique de la psychiatrie respectant les patients et leurs pathologies. Dans le même temps nous rappelons que, autant il a été compréhensible que les audiences de justice se fassent par vidéo conférence durant le confinement, autant il est indispensable qu’un retour aux audiences foraines, pour toute hospitalisation sans consentement, se fasse dans les plus brefs délais.

Nous sommes profondément choqués de constater combien le respect de la personne hospitalisée en psychiatrie et de ses droits puisse être remis en question.

 

Claude FINKELSTEIN
Présidente

Related Articles